.:Fun Crossing:.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nayako

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killy
Crosseur confirmé
Crosseur confirmé


Nombre de messages : 1407
Age : 19
Localisation : Derrière toi *_*
Humeur : Cool, tranquille
. : Salut, tôa! ^_^
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Nayako   Jeu 26 Mar - 22:25

-- Introduction --

Coucou! C'est encore moi! ^^
Alors voilà, je débute une nouvelle histoire,
une fois de plus! :)
En fait, celle-là c'est une histoire de vampires,
j'ai commencé à l'écrire sur un document, ma mère
m'a donner un peu de courage et on voulait trop écrire
un livre, alors j'essaye, puis comme on me dit que
j'ai du talent dans la réalité...
Bref, je n'ai pas fini le chapitre 2, mais je vais faire un copier/coller
dans un new message pour vous montrez la suite
du chapitre. C'est un peu glauque je vous l'admet...
Et puis, je pense qu'il y a trop de dialogues. A revoir...
Dites moi ce que vous en pensez. (je pense faire la suite demain)



Chapitre 1 - Le réveille


Sous un crépitement de pluie, à minuit, sur le sol, je mettais ma main couverte de sang par terre et je gémissais.
J'ouvrais les yeux qui se posaient sur un petit jardin. Les fleurs ne restaient plus ou elles devaient être,
elles grimpaient jusqu'au portail glauque.
C'était sûrement un jardin abandonné, non? Mais ce n'était pas la seule chose que je me demandais.
La question restait dans ma tête pendant que mon corp restaient, lui, inactif.
J'étais figée sous la pluie. J'avais froid, c'était la seule chose qui me parcourait l'esprit, avec ma question.
Je me demandais, pourquoi suis-je ici?
Et une autre approchait de moi à grande vitesse.
Qui suis-je?
Je m'appuyais au parterre et j'étais enfin debout, sans toujours posséder une "âme".
Sans savoir pourquoi je faisais ça, je me dirigeais vers l'établissement abandonné devant lequel j'étais assoupit.
Ma main caressait la poignée de la porte pour enfin la pousser vers le bas.
Je ne pris même pas soin de la remettre moi-même en haut, et d'un coup violent, elle reprit sa place.
Mon pied se posait sur le sol gelé et je fermais la porte qui - quand elle se fermait - faisait résonner un claquement des plus agressif qui laissait place à l'obscurité.
Je marchais dans un couloir sans fin. Sans issus. Et surtout, sans indication.
Pourtant, il y avait quelque chose en moi qui savait ou aller. Comme si je connaissais cet endroit.
Il y avait une porte entre-ouverte et ce n'est que dans cette pièce, qu'il y avait de la lumière.
Je me dirigeais vers elle puis je posais ma main sur la poignée. Celle-ci était ronde et dorée.
Tandis que la porte, elle, était verte foncé. Je voyais un peu avec la lumière.
Je l'ouvrais sûr de moi, si je puis dire.
Une femme assez grande, aux cheveux noirs, plutôt longs, décoiffée et au tain très pâle, dormais sur un siège.
Elle avait une robe dentelée blanche et était très droite. On aurait dit qu'elle avait les yeux fermés mais qu'elle ne dormait pas;
Sinon sa tête ne serait pas aussi tendu.
Je m'approchais d'elle. Une partie de moi n'avait pas peur, et l'autre, si.
Je me dressais devant elle puis je m'accroupissais.
Puis dès mes genous posés, elle ouvrit ses grands yeux et sourit d'une extrême violence.
Elle aussi, était couverte de sang.
Jamais, à ma connaissance, je n'avais vu un sourire aussi effrayant.
Puis l'ombre derrière le siège s'éclaircit pour enfin montrer une jeune femme au même sourire mais aux cheveux châtains en chignon.
Ses mains étaient croisées et appuyaient sur le siège.
Mon corp reprit connaissance et je m'éloignais car la peur m'avait reprit. J'avais de nouveau mes sentiments.
La femme assit sur le siège m'adressa la parole:
- Bonjour et bienvenue au collège Nayako.
J'essayais de m'échapper mais la porte était fermée.
Je me retournais vers elle et je lui répondais:
- B... bon... bonjour...!
- N'aie pas peur. Nous ne te voulons aucun mal. Nous sommes ici, surtout parce que tu m'as réveillée et j'aimerais te remerciée. Dit-elle en ricanant.
Je m'inquiétais, qu'elle mente, mais d'un côté, j'avais déjà de l'affection pour elle.
Et j'avais hâte de savoir qui j'étais. Ou j'étais. Pourquoi j'étais ici...
Sinon mon existence ne servirait à rien.
Elle reprit:
- Je n'ai pas de cadeaux pour toi. En revanche, j'ai quelque chose à te dire.
Tu te demandes qui tu es, n'est-ce pas? Tu te demandes bien des choses... Je sais plus "ce que" tu es, que ce que tu crois être.
Ce qu'elle disait m'intriguait de plus en plus.
- Je ne comprend pas... Qui êtes-vous?
- C'est évident. Si tu es l'une des nôtre depuis peu, la première personne que tu verras ensuite sera la Hanabira. Expliqua-t-elle en se demandant d'ou je venais pour ne pas savoir ça. Elle avait l'air de se moquée.
La femme appuyée sur le siège coupa l'autre:
- Tu es un vampire, maintenant! L'aurait-on fait sans ton opinion?


Chapitre 2 - Sans mon accord


Je me plaquais contre la porte et je criais:
- Quoi?! Mais qu'est-ce que ça veut dire?!
- Je m'appelle Moro, la Hanabira de Nayako, et voici mon assistante, Anna. Dit la femme sur le siège. Elle montra de la main l'autre femme, aux cheveux châtains.
Anna avançait vers moi et ses doigts touchèrent mon menton. Elle leva ma tête qui était depuis tout à l'heure, baissait, et me regarda avec
un sourire plus doux que l'autre fois en plissant un peu les yeux:
- Chiyo Konora, tu t'appelles ainsi. Ton anniversaire est le 4 avril, tu as 14 ans, ton groupe sanguin est 0 et tu as des cheveux blancs détachés avec des yeux couleur rubis...
M'envoya-t-elle en posant ses doigts sur mes cheveux cette fois.
- ... Comment vous savez tout ça de moi? Je vous connais?! Et puis c'est quoi cette histoire de vampire....?
- Pas... Pas exactement... Me répondit la Hanabira - je ne savais même pas qu'est-ce que ça voulait dire -, Moro. Ah au fait, il est important que je t'explique quelques trucs.
D'abord, quelqu'un t'as vampiriser sans ton accord, c'est pour cela que tu as perdu la mémoire.
Les vampires sont immortelles et certains ont un rêve: mourir.
Mais nous ne pouvons pas quitter ce monde. Du moins, quelqu'un peut nous "tuer" mais nos âmes resteront sur la planète terre, et plus précisément, à l'endroit ou nous sommes décédés. Nous sommes piéger dans ce monde est nous sommes obligés d'avoir conscience de nous-même.
C'est la triste vérité...
Par la suite, nous devons nous nourrir de sangs d'êtres humains.
Ils ne meurent pas mais ils deviennent vampires que si le venin a agit assez longtemps. Donc, un vampire t'a injecter le venin très longtemps, d'ou ton amnésie.
Nous préférons les tuer car ils y en a qui ne le valent pas. Il faut bien connaître la personne en question.
De plus, un humain ne peut être vampiriser que si il a son opinion dans l'histoire, et que bien sûr, il connaît l'existence des vampires sans le dévoiler à tout le monde.
C'est très rare.
Aussi, il ne faut pas vampiriser un enfant, c'est contraire à nos lois, par malheur, ils y en a quand même qui le font,
et ne pas s'approcher d'une croix. Attention aux pieux.
Bon, passons, je vais maintenant te parler des Générations Hanabira.
Comme dans d'autres collèges, nous avons besoin d'une directrice.
Ici, c'est la Hanabira. Et on en change toute les époques.
Sinon, je crois que je t'ai tout expliquer.... Désolée, j'ai tendance à faire des gros discours! Acheva-t-elle en rigolant.
Je la regardais avec désespoir. Et je m'effondrais parterre.
Mes yeux ne tenaient plus, et je voyais les deux femmes s'éloignaient de moi.
Le crépuscule noyait mon inconscient.
A mon réveille, j'étais allongée sur un divan et des collégiennes vampires me fixaient avec crainte.
Maintenant, je n'avais plus peur. Même si j'étais un vampire et que j'étais entourée de mon espèce.
La seule peur que j'avais, c'était de ne pas connaître ma propre identité.



Killy


Dernière édition par Miya * le Ven 27 Mar - 12:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-mangaka.forumactif.com/forum.htm
Admin
Dieu du monde.
Dieu du monde.


Nombre de messages : 53452
Age : 21
. : .
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Nayako   Jeu 26 Mar - 22:32

Oh c'est bien!!!continue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fun-crossing.superforum.fr
Cissy
Miss Fun-Crossing 2009


Nombre de messages : 4039
Age : 20
. : -
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Nayako   Ven 27 Mar - 1:41

Pas le courage de tous lire! j'ai lu un p'tit bou et ça a l'air bien!
Continue, trop long quand même sinon j'me décourage de lire' :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killy
Crosseur confirmé
Crosseur confirmé


Nombre de messages : 1407
Age : 19
Localisation : Derrière toi *_*
Humeur : Cool, tranquille
. : Salut, tôa! ^_^
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: Nayako   Ven 27 Mar - 10:34

Ok.
Les chapitres sont pas un peu petits (enfin sur un forum, comme ça, ça suffit mais....)
vous savez dans un livre j'ai toujours vu des chapitres qui faisaient plusieurs page et j'ai l'impression d'écrire que la moitié.

Bon je vais continuer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-mangaka.forumactif.com/forum.htm
Admin
Dieu du monde.
Dieu du monde.


Nombre de messages : 53452
Age : 21
. : .
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Nayako   Ven 27 Mar - 11:21

ouais ouais moi aussi j'en fait des tonnes du coup xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fun-crossing.superforum.fr
Killy
Crosseur confirmé
Crosseur confirmé


Nombre de messages : 1407
Age : 19
Localisation : Derrière toi *_*
Humeur : Cool, tranquille
. : Salut, tôa! ^_^
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: Nayako   Ven 27 Mar - 11:23

Lol bon voilà j'ai écris une suite au chapitre 2:


J'étais recouverte d'une longue couverture un peu déchirée. Mais ça me réchauffait quand-même.
Tout de même, ça se voyait qu'elle ne datait pas de nos jours.
Les vampires tous autour de moi, n'arrêtaient pas de me poser des questions, telle que
"Comment es-tu devenu vampire?", "D'ou tu viens?" et "De quelle époque es-tu?"...
Des questions auquel je ne pouvais pas répondre, mais elles l'ignoraient, apparemment.
Moro et Anna ne leur avait donc pas expliquer.
Je ne prononçais pas un mot. Ne sachant comment réagir.
Je me mettais debout et tout le petit monde me regardait.
Une des jeunes filles aux cheveux bleus foncés en ananas me disait:
- Ou vas-tu comme ça...? Tu ne connais pas encore Nayako. Il vaut mieux rester ici... C'est un conseil! Dit-elle en me faisant le sourire populaire chez les vampires.
- Je veux seulement voir la Hanabira! La coupais-je.
Elle s'approchait de moi et m'envoya:
- Mais tu ne connais pas le danger qu'il y a en dehors de cette pièce. On peut dire que Nayako est très bizarre.
Tu t'en rendras compte si tu t'en vas. M'expliqua-t-elle.
Je sentais qu'il ne valait mieux pas sortir mais d'un côté, si je restais ici, ça ne m'avancerais à rien.
Je m'éloignais et tombais sur le divan.
- Bon! Moro ne nous à rien dit, c'est le moment ou jamais de nous parler de toi!
- Je... Je n'en sais rien, mais la Hanabira m'a dit que je m'appelle Chiyo Konora et que j'ai 14 ans. En fait, depuis que je me suis réveillée, je ne me souviens de rien...
- Ah... Et tu ne penses pas que c'est quelqu'un qui est proche de toi mais aussi loin de toi qui t'a vampirisée? Je veux dire... C'est sûrement quelqu'un du collège? Me dit-elle avec calme. Elle me regardait comme si elle savait qui c'était.
- En effet, c'est probable... Mais comment savoir?
Une autre fille me murmura:
- Il ne faut pas en parler sinon "elle" va s'énerver.
J'étais sûr qu'elles savaient quelque chose sur la personne qui m'avait vampiriser sans mon accord, mais elles ne semblaient pas vouloir me le dire alors
je ne creusais pas plus dans le mystère.
Néanmoins, ça ne m'empêchais de m'intriguer.
Je repris la conversation sur un autre sujet:
- Euh... Il n'y a que des filles dans ce collège?
- Bien sûr que non! Mais ici, c'est notre dortoir et les garçons ne sont pas encore au courant qu'on a une nouvelle recrue! Me dit-elle en me faisant un clin-d'oeil.
La fille toute timide à côté d'elle lui disait:
- D'ailleurs, il faudrait les prévenir. Mais Moro n'a rien dit à personne! C'est étrange...
- .... Elle est plutôt étrange, oui, la Hanabira. Disons qu'elle est glauque. Mais dans le fond elle a l'air plutôt.... sympa? Répondais-je.
Elles me regardaient toutes inquiète, je ne sais pourquoi, et ne me disaient plus rien. Déjà, il n'y avait que les deux filles qui m'avaient parler, et d'autres pendant que je dormais.


Je continue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-mangaka.forumactif.com/forum.htm
Killy
Crosseur confirmé
Crosseur confirmé


Nombre de messages : 1407
Age : 19
Localisation : Derrière toi *_*
Humeur : Cool, tranquille
. : Salut, tôa! ^_^
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: Nayako   Ven 27 Mar - 12:12

Désolée pour le double post, j'ai déjà écris une suite :x
attention très sanglant xD


Chapitre 3 - Les couleurs de la vie


Le temps passait... J'en avais assez de rester là, dans cette pièce, à rien faire.
Je me précipitais vers la porte et je l'ouvrais.
Derrière elle, un fond noir. Je le touchais, très surprise.
Les vampires essayaient de me dissuader d'y aller, mais rien n'y faisait.
Quand je touchais le noir, c'est comme si je touchais de l'eau.
J'entrais dedans et l'ombre m'emportait.
J'arrivais dans un couloir sombre et qui n'était pas du tout droit, on pouvait marcher sur le plafond et cinq minutes après, on se retrouvait par terre près de la porte qui menait à encore d'autres couloirs, je pense.
C'était si hypnotisant et si... effrayant.
Il n'y avait que ces mots pour le décrire.
On m'avait changer pendant mon sommeil et j'avais maintenant une très belle robe verte foncée.
J'avais hâte de voir la Hanabira. Le couloir ne finissait jamais.
La porte, au fur à mesure que j'avançais, s'éloignait.
- Alors, la solution c'est de marcher comment, cette fois?! Je commence à en avoir ras-le-bol de toutes ces choses bizarres!!
Les murs devenaient rouges comme le sang et je voyais de l'herbe et des papillons bougés dessus. Arrivés au sol,
les papillons et l'herbe changeaient de couleurs.
- Je vais... essayer de marcher à l'envers?
Sitôt dit...
Je marchais de l'autre côté et je voyais la porte s'agrandir.
J'avais un souhait: que tout redevienne normal.
Et plus je m'éloignais, plus la porte grandissait mais surtout, s'approchait de moi.
Elle était assez près de moi pour que je me retourne et que je l'ouvre.
- Une vraie énigme, ce couloir! Ouf!! Soupirais-je.
J'ouvrais la porte et j'étais à présent dans un couloir droit et plus à la Japonaise.
- Enfin dans un endroit normal...
Je marchais tranquillement, doucement...
Puis une ombre surgit derrière le panneau: on aurait dit une femme essayant de s'enfuir, elle criait tandis qu'on entendait
des ricanements.
Je criais de toute mes forces et je courais comme une folle.
Le rire devenait de plus en plus fort.
Mais les cris, eux, n'était plus que des chuchotements.
Les panneaux Japonais commençait à être sanglant.
Le sang coulé et les panneaux devenaient noirs.
Puis c'était autour du sol... Ca devenait un bain de sang!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-mangaka.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nayako   Aujourd'hui à 5:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Nayako
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:Fun Crossing:. :: Animal Crossing :: Divers-
Sauter vers: